Famille franciscaine de l'Est Francilien

> Parcours biblique


Frère Joseph ofm

 


Le livre des "ACTES des APOTRES"

 


>
Le séjour de Paul à Jérusalem
Reprenons le déroulement du texte (24, 1 – 28, 31)


            La montée à Jérusalem de Paul, puis à Rome, est enlacée comme en filigrane de multiples références à la passion de Jésus. Pourtant, sa fin n’est pas décrite, et le récit s’achève sur la perspective d’une maison, louée, qui est ouverte à tous les horizons, où il enseigne la totalité de ce qui concerne le Seigneur Jésus Christ avec une entière assurance et sans entraves (28, 31). Ce départ est donc aussi un commencement. Au cours des procès successifs des chapitres 22 à 26, puis au cours du voyage mouvementé de Césarée à Rome, une torsion remarquable se réalise dans le récit, un passage d’un registre à l’autre, de telle sorte que le déroulement des faits apparaît maîtrisé par une puissance de vie, qui est déjà la manifestation concrète du don de la résurrection, thème majeur des discours de cette dernière partie.

Ce qui était au cœur de l’appel de Paul, mettre le salut du Seigneur au contact des païens (9, 15), se trouve mis en jeu plus directement que jamais dans ces derniers chapitres, avec ses comparutions devant les diverses instances romaines, par sa communauté de destin avec les peuplades et le gouvernement de l’ile de Malte. Dans le dernier discours des Actes (28, 28), assez abruptement, Paul constate que « c’est aux païens qu’a été envoyé ce salut de Dieu », directement, sans plus avoir à être d’abord annoncé aux juifs.

Fr. Joseph

AccueilArchives Contact
Site réalisé par Mirage